Mettez-vous au service les uns des autres !

Publié le par Paroisse Leguevin

                                Mettez-vous au service les uns des autres !

ANNEE  B.  Jeudi Saint     Léguevin    01 Avril 2021.

 Avant de passer à table, que fait une maman ? Elle enfile son tablier pour préparer le repas, pour mettre la table à laquelle vont prendre place son mari et ses enfants qu’elle aime.

Jésus lui-même fait la même chose. En invitant à table ses disciples, il commence par mettre un tablier. La table à laquelle il invite, est celle de l’amour qui donne sa vie, la table du serviteur.

 

Aujourd’hui, si Jésus revenait physiquement au milieu de nous, il prendrait la place de ceux qui sont au service des autres, dont l’amour se traduit par des gestes humbles, parfois même inaperçus.

  • La place de l’aide-soignante qui, malgré sa fatigue, a un sourire ou un mot de réconfort pour le malade dont elle fait la toilette et change le pansement.
  • Celle du pompier qui dégage le blessé sur les lieux de l’accident.
  • Celle de la mère de famille dont la maison et le cœur sont ouverts pour une écoute, une présence, un peu de chaleur humaine.
  • Celle de l’enfant qui rend visite au copain malade et condamné à rester au lit.
  • Celle de la monitrice d’un I.M.E. attentive au mieux-être des handicapés qu’elle accompagne.
  • Celle de la femme de ménage qui balaye les escaliers de telle ou telle entreprise…
  • Celle tout simplement de tous ceux qui, par un bonjour, un sourire, un geste simple, une attention, font rayonner autour d’eux l’amour dont ils vivent pour construire chaque jour le Royaume de Dieu.

 

Ce Seigneur qui se fait serviteur par amour, c’est à chacun de nous qu’il s’adresse aujourd’hui : « Vous devez vous mettre au service les uns des autres ! » Le service n’est pas une fonction, mais un esprit. C’est pour cette raison qu’en dehors de la pandémie, il est bon que le prêtre puisse laver les pieds non seulement à des hommes, mais aussi à des femmes, des jeunes et des enfants. Le prêtre, comme chaque baptisé, n’est-il pas au service de toute la communauté qui lui est confiée !  

Dans sa lettre encyclique « Fratelli Tutti » - « Tous frères » le pape François nous donne l’exemple du bon samaritain pour qui « la vie n’est pas un temps qui s’écoule, mais un temps de rencontre » (N° 66). Le Christ « ne nous invite-t-il pas à nous demander qui est proche de nous, mais à nous faire proche de l’autre ».  (N° 80)

Etre proche de l’autre, c’est accepter la rencontre de l’autre, à l’image de saint Joseph. « Nous pouvons tous trouver en lui l’homme qui passe inaperçu, l’homme de la présence quotidienne, discrète et cachée, un intercesseur, un soutien et un guide dans les moments de difficultés » (Pape François. Avec un cœur de Père)

 

Finalement, l’esprit de service

 

  • C’est donner un peu de son temps ou de son attention dans la rencontre de l’autre.
  • C’est remercier avec humilité pour tout ce que l’on reçoit des autres.
  • C’est accepter le partage pour que « chaque personne vive dans la dignité ». (Fratellei Tutti n° 118)
  • C’est mettre son pouvoir ou son savoir au service des faibles et des démunis.
  • L’Esprit de service, c’est « un amour qui nous permet de construire une grande famille où nous pouvons tous nous sentir chez nous […] Un amour qui a saveur de compassion et de dignité » ? (Fratelli Tutti n° 62)
  • C’est accueillir la « faiblesse de l’autre avec une profonde tendresse. » (Avec un cœur de Père)
  • C’est reconnaître en tous les autres la présence de Jésus et les aimer du même amour que Lui.

 

Ainsi en changeant notre regard sur ceux qui nous entourent, en ouvrant notre cœur pour aimer et servir, nous rejoignons ce Jésus qui, par amour, s’est fait le serviteur jusqu’à donner sa vie. Alors le partage du pain et du vin, communion au Corps et au Sang du Christ, trouvera tout naturellement sa place dans nos vies.

 

 

Publié dans Mot Père Philippe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article