Carême 2010 - Le mot du Père Ioan B.

Publié le par Paroisse Leguevin

           
Carême 2010

Le Carême est un temps pour revenir humblement vers Dieu et pour
se laisser transfigurer par son Amour Infini (bien sûr, l’idéal est d’être
toujours en relation, en communion avec Lui ! Mais, sans ces moments forts
qui nous sont proposés au cours de l’année, ne serions-nous pas tentés de perdre de vue le
beau chemin que l’Eternel nous propose ?). C’est donc un moment où l’on se tourne avec
Jésus vers le Père et vers les autres ( l’Amour reçu et partagé).

Sur le chemin de conversion, Jésus nous accompagne. Il nous apprend à prier, à
partager, à pardonner, à rejoindre l’autre, à l’écouter, à l’aimer malgré toutes les différences,
à l’aimer au-delà des disputes, du mal, du malheur…

Pendant le Carême nous pouvons :

- Prier : parler à Dieu avec confiance… Lui dire merci pour tous les instants de
Lumière qui illuminent notre existence… Lui demander son aide sur le chemin de la
vie afin que nous ne restions pas aveugles à la souffrance, aux difficultés des autres…
Lui demander du courage pour se lever, de la force pour avancer, un peu de Sa Vie
pour devenir des petits rayons de bonheur pour les autres…

Etre Solidaire des autres :
- En jeûnant : On peut se priver de choses que l’on aime et
offrir cet effort pour des personnes seules, tristes, malades. Pour Dieu, cet effort est comme
une prière qui monte vers le Ciel et qui se re-dépose ensuite doucement sur le coeur de ceux
qui souffrent…
- En priant pour les autres : malades, pays en guerre, amis qui se disputent, personnes
isolées, personne que l’on aime ou que l’on aime pas
- En priant avec les autres : Ainsi, nous affirmons que nous sommes tous frères devant
Dieu.
- En étant plus proches des autres : en partageant au caté, en aidant à la maison, en
accueillant ceux qui sont seuls, en visitant les malades…

Le jeûne : Toute personne qui jeûne se débarrasse du superflu qui l’encombre. Elle se
retrouve ainsi plus ouverte sur l’extérieur, disponible pour écouter l’autre et découvrir
que l’on peut vivre plus simplement. Pendant le carême, les soirées de jeûne
manifestent cette volonté de quitter l’accessoire pour se rendre disponible à Dieu et à
son prochain.

Bon Carême !

 
Père Ioan B.

Publié dans Temoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article